Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco ommodo consequat.

Monday to Friday: 9-20
Saturday to Sunday: closed

  /  FAN de...   /  FAN de Fruits !   /  Douceurs d´ananas confit, inratables et incontournables

Douceurs d´ananas confit, inratables et incontournables

Ceci est une recette archi simple pour petit dessert improvisé…Mon truc est simple, quand mon plat principal n´est pas du goût de lafamille, je me lâche sur un dessert évident…

L´autre jour pour faire passer la soupe, j´ai appaté mes quatre zèbres avec une douce odeur d´ananas confit, cette recette est inratable et peut être détournée à volonté !

Ingrédients :

  • un ananas frais
  • miel d´acacia
  • gousse de vanille
  • beurre demi sel
  • sucre semoule
  • option : lichette d´alcool

Franchement du côté des proportions, faites un peu comme vous sentez, pour une fois !!! (je plaisante).

Pour cette recette, j´y vais un peu au grè des humeurs mais une chose c´est meilleur avec un ananas frais !

Pelez et coupez votre ananas en tranches longues et assez fines.

Coupez et grattez votre vanille, garder le baton pour la cuisson.

Faites chauffer une belle noisette de beurre demi sel dans la poêle et déposez vos tranches d´ananas.

Rajoutez dessus deux à trois belles cuillères de miel d´accacia ;

N´oubliez pas les grains de vanille et le baton… Selon votre goût , terminez par un filet de sucre en poudre…

Parlons de l´option maintenant, je ne suis pas branchée « alcool » mais j´en connais qui le sont alors, vous pouvez terminer par une lichette d´alcool de fruits…

Laissez cuire à feu doux pendant une dizaine de minutes, surveillez les couleurs et tournez vos morceaux d´ananas…

Quand cela commence à ressembler à la photo, et bien, vous y êtes !!! Je crâne un peu car je trouvais cette série particulièrement belle…

Présentation dans un plat plat Carnet de Voyage à New York, mon petit chouchou ! Mias c´est aussi pour remercier mon jules qui vient de bloquer une semaine à Big Apple en juin prochain… tous les deux en amoureux !

Post a Comment