Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco ommodo consequat.

Monday to Friday: 9-20
Saturday to Sunday: closed

  /  Gâtoooos !   /  Petits Gâteaux...   /  les Banderilles des supporters, croquons le sport avec gourmandise

les Banderilles des supporters, croquons le sport avec gourmandise

Ce dessert a été inventé à l´occasion du dernier derby de Rugby :Biarritz contre Bayonne… mais en ce jour du premier match de l´équipede France de foot dans le Championnat d´Europe, je me dis que ce petitdessert est tout à fait d´actualité…

J´ai encore proposé ces banderilles des supporters sur la table desenfants samedi soir, je vous assure que mon dôme n´a pas fait longfeu… Alors c´est une recette ludique, préparée avec mon « drôle dezèbre » de 9 ans et dégustée en 3 minutes… En avant pour mes Banderilles des supporters et pas de disputes sur les couleurs !

Ingrédients :

  • gateaux MIKADO ZEN (au chocolat blanc)
  • fraises ou coulis de fraises
  • gélatine
  • bonbons STROUMPH
  • bonbons CARAMBAR FLEX (en couleur)
  • 1/2 citron
  • un dôme pour piquer les bandérilles

Evidemment cette recette commence par un bon quart d´heure de travaux manuels… j´ai conçu un dôme pour piquer les banderilles et que chaque invité puisse se servir facilement.

Le dome est un demi cercle en polystyrène trouvé dans un magasin de loisirs créatifs (Arteis à Bayonne) ; pour alourdir le dome j´ai mis à l´intérieur du papier aluminium au fond puis une grosse bougie plate… et pour que le tout tienne correctement,  j´ai coincé avec deux piques à brochettes en bois. Je remercie mon frère Jibé qui m´a aidée pour la petite manip qui permet de se servir sans embarquer la totalité du Dôme de banderilles !

Côté présentation, je voulais servir les « banderilles des supporters » sur le plat family surf, alors j´ai bombé le dôme couleur « sable » pour faire raccord avec le dessin des enfants sur la plage et des surfers (je sais, j´ai poussé loin le détail !).

Enfin, j´ai pré-percé chaque emplacement des banderilles pour ne pas casser les gateaux en les piquant sur le dôme…

Maintenant à la recette !

Pour la version Biarritz Olympique en rouge et blanc, prenez des fraises pour faire un coulis et rajoutez de la gélatine… Attendez quelques minutes que le mélange prenne (un 1/4 d´heure au frigo c´est l´idéal)

Pour la version Aviron Bayonnais en Bleu clair et blanc, évidemment c´est plus surprenant : découpez la partie bleue d´une dizaine de bonbons Schtroumph (ne mangez pas les autres bouts, gardez- les pour les loulous !), prenez aussi 2 ou 3 bonbons Carambar Flex (pas des caramels !) et découpez aussi les parties bleues au goût de fruits exotiques ;

Rajoutez le jus d´un 1/2 citron et mettez 10 secondes au four à micro ondes, mélangez et s´il le faut remettez 5 secondes au four… remuez longuement car il faut que le mélange refroidisse avant de passer à l´étape suivante ;

Pour le montage, installez vous confortablement car c´est un petit travail de patience : prenez un mikado et plongez la moitié dans une des deux préparations ; ensuite, tournez doucement pour que le coulis se dépose se fixe sur le gateau.

Quand vous sentez que cela tient, piquez le mikado sur le dôme et passez à un autre…

OK ce n´est pas une recette de flemmarde !

Après trois « essais » de ce plat, je confirme les « transformations » sur ma table d´invités.. mais j´avoue une vraie frustration sur la rapidité d´ « exécution » pour avaler les « banderilles des supporters » !

Alors Vive le B.O., vive l´ A.B. et en avant les Bleus !

Post a Comment